image_pdf

Le Gard et le Var

« Un aïeul pour le planter, un père pour le tailler et toute une descendance pour récolter ! »
Jean Giono

Ce quatrième article, « Sur les routes des oliviers », vous fera découvrir 2 autres départements du littoral méditerranéen, ceux du Gard et du Var, hauts lieux de la culture de l’olivier et de son huile.

Le Gard (30)

Le Gard

MARGUERITTES

Sentier de La Combe des Bourguignons
Dans le Gard, les principales variétés cultivées sont la Lucques, l’Aglandau, laPicholine, la Tanche mais également la Négrette du Gard, vous découvrirez tout au long du parcours que nous vous proposons ce pourquoi elles sont utilisées ainsi que leurs principales caractéristiques.
La commune de Marguerittes a fait revivre ce site, menant un travail de réhabilitation afin de redonner au paysage de garrigue son visage d’antan.
Vous pourrez y emprunter un chemin d’environ 2 km.
Cette balade estivale recèle des merveilles de construction mais aussi un conservatoire des espèces d’olivier situé sur un point culminant à la vue imprenable. Un circuit nature à la découverte des oliviers et des mystérieuses capitelles.

Une capitelle (en languedocien capitèlo) est une cabane en pierre sèche, c’est-à-dire sans mortier, servant autrefois d’abri temporaire à des outils, des produits …
Ce magnifique patrimoine s’est révélé par le hasard malheureux d’un incendie en 1989, ravageant les collines entourant Marguerittes. Cela a permis néanmoins de découvrir un ensemble de capitelles et de constructions en pierres sèches bâties par les fameux Rachalans du 17ème au 18ème siècle.

Le rachalan était cet ouvrier agricole pauvre, n’ayant pour seules richesses que ses bras et son âne. Il travaillait toute la journée pour le compte d’un propriétaire terrien, généralement établi dans les plaines, plus fertiles, et s’en retournait le soir cultiver son lopin de garrigue. Son travail a changé la forme des collines nîmoises.
Après de nombreuses années de réhabilitation en replantant arbres, en réaménageant les constructions abîmées, la commune de Marguerittes a en 2002 créé ce circuit d’interprétation vraiment bien fait avec une quarantaine de panneaux expliquant l’évolution de la garrigue, le travail des Rachalans

La Maison de la Garrigue et des Terroirs de l’Olivier
La Maison de la Garrigue et des Terroirs de l’Olivier vous accueille dans une structure municipale bioclimatique.
Nichée en bordure de la garrigue, elle vous propose dans son musée une exposition permanente sur l’olivier, et propose également dégustations et visites commentées.
De nombreuses animations pédagogiques enfants pendant les vacances scolaires autour de l’olive (fabrication d’huile, tapenade et lampe à huile)

32 avenue Magellan Quartier du Tec
30320 MARGUERITTES
www.marguerittes.fr

A 9 km de Nîmes > GoogleMap 

Le Var (83)

Le Var

Sur cinq zones distinctes se déploie toute la richesse des oliveraies du Var. Le front de mer plus propice aux variétés Cayon et Brun, le Centre Var à la Cayet, l’Est à la Cailletier et Petit Ribier, le Haut Var à laBouteillan et Gros Ribier, quant au Nord Ouest à la Salonenque et l’Anglandau
Le Var dispose du plus grand choix d’oliviers en France avec pas moins de 30 variétés dispersées sur un terroir particulièrement riche d’oliveraies de littoral, de collines, de piémonts ou de micro reliefs.

Conservatoire variétal de l’olivier
Installé sur les six hectares du site de la Grande Cabane, sur les hauteurs de Baudouvin, le Conservatoire variétal de l’olivier a été crée en 1995. Sur le lieu à découvrir, plus de 78 variétés d’oliviers et de nombreuses autres espèces typiques de la culture méditerranéenne comme l’amandier.
Le Conservatoire compte également plusieurs constructions soigneusement restaurées et représentatives du patrimoine bâti local :
– un four à cade,
– un four à chaux,
– un puits,
– un oratoire dédié à Saint Jean l’Évangéliste,
– un moulin,
– une charbonnière.

Le conservatoire variétal de l’olivier
Av Amiral Orosco
83160 LA VALETTE DU VAR

A 7 km de Toulon > GoogleMap 

LE VAL

La maison de l’Olivier
Véritable musée consacré à l’olive
La commune a créé dans un ancien moulin à huile, une exposition permanente, véritable musée entièrement consacré à l’olivier. Une collection de photos couleurs agrémentée de textes, permet de découvrir les différentes étapes de la culture de l’olivier, les travaux du moulin, etc.
Une maquette animée, reproduite à l’échelle exacte de l’ancien moulin fait revivre aux visiteurs le travail des mouliniers.
De nombreux ustensiles d’époque sont présentés : mesures à huile, panoplies d’outils (sécateurs, couteaux scies…), une collection de vaisselle ayant trait à l’huile d’olive (huiliers, mortiers en pierre, pots à huile) ainsi que de très beaux tableaux réalisés sur bois d’olivier.
Sur le mur extérieur de l’ancien moulin une grande carte routière du Var en céramique peinte recense les 38 moulins du Var.

Place Louis-Fournier
83143 Le Val

A 55 km de Toulon > GoogleMap 

A suivre…

Découvrez nos articles sur l’olivier !

Cultiver un olivier chez soi
Sur la route des oliviers
Épisodes 235
Les oliviers millénaires en Espagne
La vente record d’un olivier millénaire
L’olivier, arbre éternel
Les plus vieux oliviers du monde
Les plus vieux oliviers du reste du monde
Olivier, qui es-tu ?
InfographieL’olivier dans le monde