Après une brève visite à Séguret, dans le nord du Vaucluse pour filmer le rempotage d’un olivier, Tramier a prolongé son séjour dans la région de Nyons, pour se rendre à Buis les Baronnies. C’est dans cette petite ville typique de la Drôme provençale qu’elle a fait la rencontre de Cédric Tourniaire, paysagiste, le spécialiste local des oliviers.

De la plantation à la taille, qu’elle soit décorative ou optimisée pour la production d’olives, Cédric connait tous les fins secrets de cet arbre légendaire.

Il vous explique ici, comment replanter un olivier de la variété Tanche.

Cet arbre qu’il vous fait découvrir produira sans aucun doute de belles et généreuses olives si vous suivez scrupuleusement ses bons conseils.

—————————————————————————————————————————————————————————

1- PRÉPAREZ VOTRE MATÉRIEL :

  • Une pelle
  • Des gants
  • Du terreau
  • Un sécateur
  • Un arrosoir

2- ÉTAPES :

  • Déterminez votre emplacement
  • Préparez un cercle autour de l’olivier qui doit faire le double de la largeur du pot
  • Creusez un trou faisant le double du pot en profondeur afin que les racines puissent se développer convenablement
  • Si la terre est calcaire ou comprend beaucoup de cailloux, améliorez-la en ajoutant du terreau sans oublier de retirer les plus gros cailloux
  • Retirez l’olivier de son pot
  • Déposez-le au centre du trou et orientez-le de façon esthétique
  • Vérifiez de nouveau la qualité de la terre et améliorez-la si besoin avec du terreau
  • Vérifiez la profondeur du trou : il faut pouvoir recouvrir la motte d’au moins 5 centimètres de terre afin que les racines ne soient pas au contact direct de l’air
  • Une fois que vous avez fait toutes ces vérifications et que l’olivier est bien positionné, rebouchez avec de la terre un peu plus fine
  • Tassez la terre avec le talon tout autour de la motte pour chasser l’air et ainsi éviter que les racines ne se dessèchent
  • Donnez un coup de sécateur pour retirer toutes les petites branches le long du tronc afin que les plus grosses branches puissent se développer correctement. Elles deviendront les futures branches charpentières de l’arbre fruitier
  • Arrosez généreusement le pied de l’arbre fraichement planté pour tasser la terre en profondeur

3- ASTUCES :

  • Si vous habitez au nord de la Loire, ajoutez un lit de cailloux au fond du trou afin d’éviter que l’eau ne stagne. Pensez à bien protéger votre olivier du froid en hiver en entourant son pied et son feuillage d’un voile d’hivernage.
  • Vous pouvez ajouter de l’engrais de type NPK 3X15. C’est un engrais naturel que vous trouverez dans la plupart des jardineries. Attention de ne pas mettre celui-ci directement en contact avec les racines.