Elles sont belles, mais ne peuvent pas être mangées : apprenez tout sur les fleurs toxiques !

Dans le cadre de notre Défi Culinaire 2019, Flower Power, nous nous devions de vous avertir du danger de certaines fleurs impropres à la consommation. Ces dernières ne sont en effet pas toutes ingérables…

Il vous faudra donc apporter une vigilance particulière pour ne courir aucun risque pour votre santé.

Certaines fleurs sécrètent des poisons dont les effets peuvent être une simple démangeaison, des réactions cutanées, des troubles intestinaux ou cardiaques. D’autres, peuvent même entraîner la mort !

Donc attention à ne consommer que des fleurs appropriées ! Nous vous invitons à consulter notre article focus dédié pour en savoir plus sur les fleurs les plus susceptibles de finir dans votre assiette 🙂

—————————————————————————————————————————————————————————

Pour vous aider à faire le bon choix, nous vous avons dressé ci-dessous la liste des fleurs non comestibles les plus toxiques :

LE LAURIER ROSE

Utilisé autrefois dans le midi comme mort au rat, l’ingestion d’une simple feuille peut provoquer des troubles cardiaques et entraîner la mort.

LE MUGUET

Offerte lors des 1er Mai, cette fleur est pourtant l’une des plus toxiques car elle contient des cardiotoniques. Son ingestion provoque des nausées, céphalées et diarrhées.

LE CHÈVREFEUILLE

Fleurs, tiges, fruits, la plante est entièrement toxique. Son ingestion provoque : vomissements, douleurs abdominales et convulsions pouvant aller jusqu’à la mort.

LES FLEURS DE CYTISE

Ces jolies fleurs tombant des arbustes et leurs graines contiennent un alcaloïde appelé lupinine et un inhibiteur enzymatique. Son ingestion peut provoquer des problèmes cardiaques pouvant entraîner la mort.

LE NARCISSE

Belle et élégante, ses jolies fleurs bleutées contiennent de la lycorine et un alcaloïde toxique. Son ingestion peut entraîner des maux de ventre, vomissements et diarrhées.

—————————————————————————————————————————————————————————

Pour aller plus loin

Vous trouverez ci-dessous une liste (non exhaustive) de fleurs toxiques :

Les Daturas

  • Datura Ferox – Datura quercifolia
  • Datura Inoxia
  • Datura Metel
  • Datura Stramonium
  • Datura Wrightii

 

Les Aconits

  • Aconit paniculé – Aconitum variegatum ssp paniculatum,
  • Aconit tue-loup – Aconitum vulparia
  • Aconit napel (casque de Jupiter) – Aconitum napellus

 

Les fleurs et graines de Cytise

  • Cytise à feuilles sessiles – Cytisophyllum sessifolium
  • Cytise aubour – Laburnum anagyroides
  • Cytise de Sauze – Cytisus sauzeanus

 

Les Ciguës

  • Grande Ciguë – Conitum maculatum
  • Ciguë aquatique – Cicota Virosa
  • Petite Ciguë – Aetusa Cinapium

 

 Les Anémones

  • Anémone du mont Baldo – Anémone baldensis
  • Anémone pulsatille – Pulsatilla vulgaris

 

Les genêts

  • Genêt d’Espagne – Spartium junceum 
  • Genêt à balai – Cytisus scoparius

 

Les Belladones

  • Atropa belladona

 

Les Iris

  • Iris des marais – Iris pseudacorus
  • Iris Fétide – Iris foetidissima

Les Héllébores

  • héllébore noire ou Rose de Noël – helleborus niger
  • héllébore fétide – helleborus foetidus
  • héllébore vert – helleborus viridis
  • héllébore d’hiver – eranthis hyemalis
  • héllébore blanc – veratrum album

 

Les Colchiques

  • Colchique des Alpes – Colchicum alpinum
  • Colchique d’automne – Colchicum autumnale
  • Colchique de Cilicie – Colchicum cilicicum
  • Colchique des Pyrénées – Colchicum montanum

 

Les digitales

  • Digitale à grandes feuilles – Digitalis grandiflora
  • Digitale pourpre – Digitalis purpurea
  • Digitale à deux têtes

 

Les Adonis

  • Adonis du printemps – Adonis vernalis
  • Adonis d’été – Adonis aestivalia

 

La Daphné

  • Daphné camélé – Daphne cneorum ,
  • Joli bois – Daphne mezereum 

 

La Bryone

  • Navet du diable – Bryonia dioica

 

Le cyclamen

  • Cyclamen europaeum

 

L’Arum Tacheté

  • Arum maculatum

 

Le bouton d’or

  • Ranunculus sceleratus

—————————————————————————————————————————————————————————

Comment manger des fleurs en toute sécurité ?

Quelles sont les précautions à prendre pour ne pas manger de fleurs toxiques ?

 

  • Ne vous aventurez pas à manger des fleurs dont vous ignorez si elles sont comestibles ou non. Si vous avez un doute, consultez un ouvrage de référence ou mieux, un pharmacien.

 

  • Ne mangez jamais des fleurs que vous avez achetées chez un fleuriste dont l’usage est restreint à la simple décoration. En effet, toutes ces fleurs sont traitées avec des conservateurs très toxiques et non comestibles !

 

  • Vérifiez que la mention « fleurs comestibles » est bien présente sur l’emballage. Préférez les distributeurs à proximité de chez vous afin d’être plus sûr de la fraicheur du produit ! Vous pouvez également manger des fleurs que vous avez vous-même cultivées à condition qu’elles fassent partie de la liste des fleurs comestibles et qu’elles n’aient pas été traitées.

 

  • Ne mangez jamais des fleurs ramassées en bordure de route ou cueillies dans un parc public ! Vous n’êtes, en effet, pas à l’abri qu’elles soient traitées par des pesticides ou herbicides, sans oublier la pollution aux pots d’échappements ou encore la présence d’urines animales

 

  • Ne mangez que les pétales ! Vous devez retirer les pistils et étamines avec une pince à épiler avant toute consommation.

 

  • Attention aux personnes allergiques ! Si vous souffrez d’allergies alimentaires, veillez à introduire très progressivement les fleurs dans votre alimentation car certaines d’entre elles peuvent exacerber certaines allergies.

Maintenant que les fleurs toxiques et les fleurs comestibles n’ont plus de secrets pour vous, vous avez toutes les clefs en main pour participer à notre grand Défi Culinaire 2019 > Flower Power ! Plus de 5 000€ de cadeaux sont à gagner, et nous vous proposerons plein de belles recettes rapides et gourmandes à pour votre inspiration 🙂

Découvrez maintenant nos recettes réalisées avec des fleurs comestibles, vous n’y résisterez pas 😉